Avec la CGT Ondaine pour le droit des femmes

Share Button

La CGT a fêté sa journée de la femme avec brio
Salle comble samedi soir pour l’union locale de la CGT qui a fêté à sa manière la journée de la femme. Plus de 150 personnes ont garni les rangs de la Bourse du travail. Elus, militants ou simples sympathisants ont partagé une soirée sous le signe de la reconnaissance des femmes : « Il ne devrait pas y avoir de journée spécifique. A la CGT, nous œuvrons toute l’année pour que les droits des femmes soient reconnus dans le monde du travail », explique Robert Sapey, secrétaire de l’union locale.
Même son de cloche du côté de la sénatrice Cécile Cuckierman, pour qui « l’avancée des droits des femmes dans le travail permet également de faire évoluer les choses dans le domaine des droits communs ».
Le début de soirée aura été marqué par la prise de parole de Laurie Narduzzo, militante de la première heure et membre du bureau de l’union locale : « La journée pour le droit des femmes permet de donner un espace, avant tout médiatique, à la réalité souvent douloureuse des conditions de la femme en France et dans le monde. On oublie trop souvent à quel point la domination que subissent des milliers de femmes dans le monde s’inscrit dans la chair ».
La soirée s’est terminée autour d’une grande paella.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *