Prévention de la récidive

Share Button

140604Intervention en commission des lois. Audition de Mme Mireille Delmas-Marty

Voir la vidéo

Mme Cécile Cukierman. – Y a-t-il rupture ? En tout cas, les tenants de la politique précédente annoncent à l’Assemblée nationale un débat virulent pour conserver l’existant. Tous les parlementaires s’accordent pour considérer que la prison n’est pas une solution, mais prônent des réponses différentes. La nouveauté de ce texte est de mettre en adéquation le constat et la recherche d’une solution alternative à l’enfermement. Nous soutenons l’extension de la contrainte pénale à tous les délits.
Le maintien du sursis avec mise à l’épreuve va à l’encontre de l’esprit du projet ; si la contrainte pénale est étendue à tous les délits, pourquoi ne pas le supprimer ? Quant aux budgets, si des moyens humains sont indispensables pour réussir, des études canadiennes montrent que des peines en milieu ouvert ne coûtent pas plus cher que des emprisonnements fermes, que ce soit en termes financiers ou de retombées sur la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *