Appel collectif pour les Hôpitaux publics de Loire Sud

Share Button

141107 Appel Hopitaux Loire SudVoici le texte de l’appel:

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Rhône-Alpes a décidé d’élaborer un contrat de modernisation de l’offre et des parcours de soins sur le territoire Loire sud avec pour objectif de définir un projet médical de santé commun. A cet effet, elle a mis en place début septembre un comité de pilotage stratégique regroupant les représentants de médecins, les directions, les présidents de conseil de surveillance des établissements  concernés, à savoir, le CHU de St Etienne, les CH Firminy, Feurs, Montbrison, St Chamond mais également des représentants de la médecine libérale, des organisations syndicales, le tout piloté par l’agence  appuyée par un cabinet de conseil.
Elle propose un calendrier à marche forcée : 3 réunions de consultation et la présentation prévue début décembre, d’un projet médical commun à l’ensemble des hôpitaux de ce territoire élaboré par les médecins, à partir d’une feuille de route fixée par l’Agence. La marge de manœuvre est étriquée et se fond complètement dans le contexte de tension budgétaire et d’économie sur le dos des hôpitaux.
Le diagnostic présenté révèle les lourdes conséquences de la politique hospitalière de ces dernières années. Malheureusement celle-ci n’est pas remise en cause. Au contraire nous craignons que les orientations préconisées n’aggravent encore la situation plus que tendue existant dans tous les établissements de notre département.
C’est donc un constat sans alternative possible que prétend proposer l’ARS. L’objectif affiché de l’ARS se base sur une réorganisation complète de l’offre publique. Elle se traduirait par de nouvelles fermetures de services, l’arrêt d’une offre de soins publique de proximité dans de nombreux domaines… Tout cela au nom d’un soit disant équilibre financier des établissements. Une tromperie, car pour pouvoir parler concrètement d’équilibre financier, il faut d’abord se poser la question des besoins et des recettes pour financer les missions de service public. Ce n’est malheureusement pas le cas actuellement.
Très attachés à la présence de qualité des Hôpitaux publics sur les territoires de notre département, nous sommes inquiets des décisions qui seraient ainsi prises sur fond de restrictions budgétaires, de recherches d’économies, de concurrence déloyale avec un secteur privé régi par d’autres priorités. De très nombreux emplois sont également en jeu, comme on le voit, déjà, avec la centaine de suppressions de postes déjà annoncé avec le plan de retour à l’équilibre de l’Hôpital du forez.
Nous estimons de notre devoir citoyen d’alerter l’opinion publique et d’exprimer auprès de la direction de l’ARS sur la forme et sur le fond une toute autre approche.
La population, légitimement attachée à l’Hôpital public ne peut que s’inquiéter de son devenir. Elle doit être concertée et doit participer aux débats. Pour nous, aucun projet de refonte de l’activité hospitalière ne pourra recueillir l’adhésion de la population s’il se prépare en un cercle fermé, restreint, alors qu’il concernera directement chaque habitant-e.
Nous soussignés, demandons

  • le report du calendrier prévu, l’ouverture du comité de pilotage aux Parlementaires aux élus locaux et des débats publics ;
  • de faire connaitre les enjeux de santé publique et permettre un large débat avec l’ensemble des forces vives de notre département sur les causes et les racines profondes des difficultés sanitaires que rencontre la population. Seul ce large débat permettra de bâtir des réponses  adaptées aux besoins ;
  • de mettre en débat des pistes nouvelles de financement de l’Hôpital pour pouvoir répondre aux besoins et de maintenir l’offre de soins publics de proximité. Nous refusons les 25 Milliards d’€ d’économies prévus, par le Pacte de responsabilité, dans les domaines de la Santé et de la protection sociale ;
  • d’intégrer cette réflexion avec celle du maintien de tous les services publics de proximité, seuls garants de la cohésion et de l’attractivité de notre territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *