Loi Macron : Article du Progrès

Share Button

150514 Le progrès MacronCe que Macron n’avait pas osé faire, la droite sénatoriale l’a fait. Ce texte tourne le dos aux valeurs de gauche

 « Avant qu’il n’arrive au Sénat, le projet de loi Macron portait déjà en lui tous les ingrédients libéraux : dérégulation, privatisation, concurrence. En arrivant au Sénat, ça ne s’est pas arrangé bien au contraire. La droite sénatoriale s’est défoulée en aggravant la situation. L’UMP et l’UDI se sont livrés à une véritable course à l’échalote libérale. Pendant les trois semaines de discussions, le groupe communiste a dénoncé sans relâche les articles de régression sociale et économique. Ce que Macron n’avait pas osé faire, la droite sénatoriale l’a fait en enfonçant le clou. La majorité du groupe socialiste, obsédée par la recherche d’un consensus avec la droite sur un texte sans majorité à l’Assemblée nationale et imposé par le 49-3, s’est abstenue. C’est décevant. Je tiens à féliciter les sept sénateurs PS, dont Maurice Vincent, qui ont voté contre un texte qui tourne le dos aux valeurs de gauche les plus élémentaires. L’ensemble du groupe écologiste a aussi voté contre ce qui n’était pas le cas à l’Assemblée nationale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *