Inauguration de la halle des sports

Share Button

Un article du progrès   : St Maurice en Gourgois – La salle de sport inaugurée.

Photo C.Duculty

De nombreuses personnalités ont découpé le ruban tricolore pour inaugurer la salle de sport.

Il est rare de voir toutes ces personnalités réunies dans le village. Le préfet, le député, le sénateur, la sénatrice, le vice-président du conseil départemental et notre conseillère départementale, le maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, le président des maires de la Loire, les maires et élus de communes voisines, tous étaient à Saint-Maurice pour découvrir et inaugurer la salle de sport.

Une chaufferie à granulés bois
Depuis 2001, les différentes équipes municipales qui se sont succédé, ont eu à cœur de réaliser ce projet. Les bardages bois utilisés à l’intérieur comme à l’extérieur sont réussis. Le mode de chauffage par chaufferie a granulés bois, avec rayonnants au plafond, devrait être économique.
L’emprise totale du bâti au sol est de 1 525 m². Lire la suite

Un coup de force rampant contre les institutions républicaines.

Share Button

Communiqué de presse : Discours d’Emmanuel Macron à Versailles. 

 
Emmanuel Macron a produit un discours de près d’1h30 au Congrès du Parlement, privilégiant les effets de style à la présentation concrète de son projet qui demeure flou.
Ses mots les plus précis, il les a consacrés aux institutions. La révolution conservatrice est déjà bien affutée sur ce point. La victime pressentie, c’est le Parlement, avec la réduction du nombre de parlementaires, le vote de la plupart des lois en commission et donc, la réduction à sa portion congrue de la séance publique, pourtant essentielle pour le pluralisme et la transparence. Le travail législatif des assemblées sera minoré au profit d’un hypothétique pouvoir de contrôle. L’élaboration de la loi, son vote, constituent pourtant l’essence même du Parlement. Lui retirer pour tout ou partie ce pouvoir, c’est l’annihiler, le réduire au rôle de faire-valoir d’un exécutif cornaqué par un Président devenu hyperprésident. Une part de proportionnelle pour un Parlement diminué confine à de l’hypocrisie.
Nulle trace dans ce discours de réponse aux interrogations, aux colères du peuple Lire la suite

Congrès du Parlement à Versailles

Share Button

Nous n’irons pas à Versailles tenir congrès

Le Président de la République a décidé, dans une urgence savamment organisée, de convoquer le Parlement en Congrès ce lundi 3 juillet pour nous abreuver de son discours. Ce sera sans nous, députés communistes et sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen.
Nous n’irons pas à Versailles adouber le monarque présidentiel. Nous n’irons pas à Versailles pour valider le court-circuit du travail de l’Assemblée, à la veille du discours de politique générale du Premier ministre et du vote de confiance au gouvernement —ou de défiance ?— qui doit s’ensuivre. Ce n’est pas respectueux de l’Assemblée nouvellement élue et un mauvais présage sur le rôle dévolu aux Députés et au Sénateurs dans cette législature qui s’ouvre. Il y a une volonté de soumettre le Parlement que nous n’acceptons pas. On le mesure déjà avec la volonté du recours aux ordonnances et le projet de loi d’habilitation en préparation. Avec ce type de fonctionnement, ce n’est pas la République qui est en marche, mais le Parlement qui est mis au pas, au mépris du fonctionnement des institutions et de l’équilibre des pouvoirs.

Situation dans les EHPAD

Share Button

Le groupe Korian multiplie les bénéfices et ses salarié-e-s les sacrifices.

Le groupe Korian a enregistré, en 2016, un chiffre d’affaire record de près de 3 milliards d’euros et un bénéfice de 131 millions d’euros.
Le leader européen du « bien vieillir » gère 700 établissements en France, en Allemagne, en Italie et en Belgique qui accueillent 72 000 résidents.
Mais les excellents résultats financiers du groupe Korian qui fête ses 100 ans ont été réalisés en imposant au personnel une dégradation des conditions de travail, des restrictions budgétaires qui impactent les effectifs, les équipements et la qualité de la prise en charge des personnes Lire la suite

St Pierre de Boeuf : Inauguration

Share Button

Un article du Progrès : J’ai soutenu, au travers de la réserve parlementaire, l’aménagement du centre du village.

Santé bucco-dentaire

Share Button

Communiqué de presse : Les chirurgiens-dentistes se mobilisent contre la remise en cause de la santé bucco-dentaire

Alors que les patient-e-s renoncent de plus en plus aux soins dentaires pour des raisons financières, l’annonce par le candidat Emmanuel Macron de « mettre en place le remboursement à 100% des prothèses dentaires et auditives, ainsi que des lunettes, d’ici 2022 » a été positivement entendue.
Il a simplement oublié de préciser qu’il souhaitait introduire plus de concurrence entre les mutuelles et les assurances privées et réduire le périmètre de l’Assurance maladie pour y parvenir. Après avoir laissé les acteurs assurantiels privés et mutualistes se développer dans le secteur dentaire pendant des années, l’ancienne Ministre de la Santé M. Touraine avait été chargée de siffler la fin de la récréation en imposant un règlement arbitral pour la prise en charge des soins.
Or, ce règlement, décidé unilatéralement, s’inscrit dans l’austérité budgétaire généralisée. Il impose de nouveaux actes dentaires opposables pour lesquels la prise en charge des patient-e-s est abandonnée au système assurantiel complémentaire et privé. De fait, il encourage un système de soins à plusieurs vitesses Lire la suite

Etat d’urgence : Communiqué de presse

Share Button

Emmanuel Macron, en marche vers l’état d’urgence permanent et la suspicion généralisée

Hier, le gouvernement d’Edouard Philippe a transmis au Conseil d’Etat son avant-projet de loi « renforçant la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure ». A l’aune du sixième renouvellement de la prorogation de l’état d’urgence, ce projet de loi pernicieux propose d’en « sortir » en intégrant directement ses dispositions d’exception dans notre droit commun, alors même que leur caractère disproportionné et attentatoire aux libertés publiques n’a cessé d’être démontré par de nombreux syndicats, associations, organismes de défense des droits de l’homme, et autres professionnels du droit.

Assignations à résidence, perquisitions administratives, Lire la suite

Code du travail

Share Button


L’urgence d’élire le plus grand nombre de député-e-s communistes – front de gauche pour s’opposer au projet de casse du Code du travail.

Le gouvernement vient de présenter sa loi travail XXL de casse du Code du travail aux organisations syndicales.
L’extension du champ de l’accord d’entreprise, la barémisation des dommages et intérêts attribués par les prud’hommes en cas de licenciement abusif, le référendum d’entreprise à l’initiative de l’employeur et la fusion des instances des représentant-e-s du personnel sont autant de mesures libérales qui prolongent et amplifient la loi El Khomri.
Le Président Macron coupe l’herbe sous le pied à la droite avec un projet de détricotage de l’apprentissage, de la formation professionnelle et des retraites. Lire la suite

Rapport d’Amnesty international

Share Button

Manifester est un droit, pas une menace !
Un nouveau rapport vient confirmer nos inquiétudes.

Dans un rapport publié ce jour, Amnesty International dénonce les atteintes disproportionnées à nos libertés publiques, en particulier celle de manifester et la montée des violences policières qui les accompagnent, dans le cadre de l’état d’urgence.
Cinq fois renouvelée depuis les terribles attentats de novembre 2015, la prorogation de l’état d’urgence devrait l’être de nouveau avant la fin de son application au 15 juillet prochain (jusqu’au 1er novembre), comme l’a déjà fait savoir Emmanuel Macron, marchant dans les pas de son prédécesseur, malgré ses propos critiques de campagne.
« L’état d’urgence s’est refermé comme un piège sur ceux qui l’ont lancé » condamne
Nicolas Krameyer, responsable du pôle libertés d’Amnesty International. Lire la suite

Agriculture : Variétés tolérantes aux herbicides

Share Button

Moratoire sur la mise en culture des semences de colza et de tournesol tolérantes aux herbicides issues de mutagénèse. 

Avec mon groupe j’ai déposé une proposition de loi visant à instaurer un moratoire sur certaines semences avec un article unique.

Suivre le dossier législatif

Article unique
L’article L. 253-8 du code rural et de la pêche maritime est complété par un III ainsi rédigé :
«  III. – Il est instauré un moratoire de la mise en culture de semences de colza et de tournesol tolérantes aux herbicides issues de mutagénèse sur l’ensemble du territoire national. »