Inauguration de la halle des sports

Share Button

Un article du progrès   : St Maurice en Gourgois – La salle de sport inaugurée.

Photo C.Duculty

De nombreuses personnalités ont découpé le ruban tricolore pour inaugurer la salle de sport.

Il est rare de voir toutes ces personnalités réunies dans le village. Le préfet, le député, le sénateur, la sénatrice, le vice-président du conseil départemental et notre conseillère départementale, le maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, le président des maires de la Loire, les maires et élus de communes voisines, tous étaient à Saint-Maurice pour découvrir et inaugurer la salle de sport.

Une chaufferie à granulés bois
Depuis 2001, les différentes équipes municipales qui se sont succédé, ont eu à cœur de réaliser ce projet. Les bardages bois utilisés à l’intérieur comme à l’extérieur sont réussis. Le mode de chauffage par chaufferie a granulés bois, avec rayonnants au plafond, devrait être économique.
L’emprise totale du bâti au sol est de 1 525 m². Lire la suite

Panissières

Share Button

Inauguration d’une fresque en trompe l’œil avec comme thème le tissage.

Abrogation de la loi travail

Share Button

Mobilisation. L’abrogation de la loi travail toujours dans l’air du temps.

Si le Sénat a repoussé, hier, l’abrogation proposée par les sénateurs communistes, l’idée de supprimer la loi El Khomri reste au cœur de la campagne présidentielle. Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, est venu soutenir cette démarche.
Ils ne lâchent rien. La très impopulaire loi travail est entrée en application avec la nouvelle année ? Loin de désarmer, de céder à la fatalité et au coup de force du 49-3, les sénateurs communistes ont présenté hier une proposition de loi visant à supprimer purement et simplement le texte porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Très actifs tout au long de la mobilisation, ils ont ainsi de nouveau fait le chemin de la rue jusqu’à l’Hémicycle, ressortant banderoles et micros. Lire la suite

Elections législatives. Article paru dans l’Humanité

Share Button

Quel rassemblement pour la bataille décisive des législatives ?  Être acteurs de la construction d’une gauche « debout ».

Lien vers les articles complets

Les élections législatives de juin 2017 décideront de la politique qui se mènera dans notre pays pour les cinq ans à venir. Au-delà de l’hypermédiatisation de l’élection présidentielle, ce sont bien des élections législatives que découlera la majorité de laquelle sera issu le gouvernement. Les femmes et les hommes de notre pays ont besoin de députés qui les respectent, tiennent leurs engagements et exercent leur mandat dans un lien permanent
avec les organisations associatives, syndicales de notre pays. Chaque député compte. Nous l’avons bien vu au printemps dernier dans la mobilisation contre la loi El Khomri. Deux députés de plus ou de moins peuvent faire basculer l’adoption d’une motion de censure. La présence nombreuse de députés progressistes, de gauche, est donc nécessaire et indispensable pour ne pas laisser un gouvernement avancer sans être à l’écoute du peuple. Réussir cet objectif politique ne peut se faire à quelques-uns, le décréter ne peut suffire à sa réussite.

Nous devons dans toutes les circonscriptions réunir, construire avec les femmes et les hommes qui veulent faire gagner la gauche, une gauche qui ne se résigne pas, qui ne renonce pas, qui ose, qui agit contre la pensée dominante, contre le fatalisme du « c’est comme ça, on ne peut pas faire autrement ». Lire la suite

Vœux Bourg Argental

Share Button

Article du progrès

IMSI Catcher : Article de Next Inpact

Share Button

Voir l’article

Une petite farce. Voilà comment pourrait être résumé le vote par les sénateurs, dans le silence poli du gouvernement, de l’article 2 du projet de loi sur la réforme pénale, celui visant – en façade – les IMSI catcher.
…/…
Au Sénat, Cécile Cukierman a décrit très justement cette technique comme étant « très intrusive » l’assimilant à la « pêche au chalut » puisque « toutes les données à la ronde sont collectées, et pas seulement celles de la personne ciblée. » En vain : son amendement de suppression a été bazardé en quelques secondes en séance.

Code du travail

Share Button

Code du travailHollande et Valls s’attaquent au Code du travail sur fond de remise en cause des 35 heures

A l’occasion de la remise du rapport Badinter sur la réforme du code du travail, le Premier Ministre a déclaré que : « la dérogation aux 35 heures n’est plus une transgression ». Cette déclaration fait suite aux annonces récentes du Président de la République en faveur de l’assouplissement du droit de licenciement, du plafonnement des indemnités de licenciement, de la réduction des indemnisations chômage… Cela augure mal du futur Code du travail. Lire la suite

AG donneurs de sang

Share Button

La remise des diplômes.160129 Don du sang

Transports ferroviaires régionaux

Share Button

trainUne occasion manquée pour le service public de transports ferroviaires régionaux : Rejet en commission de la proposition de loi du groupe CRC.

Les sénatrices et les sénateurs du groupe CRC déplorent le rejet par la commission du développement durable, hier, du rapport présenté par Évelyne Didier, sénatrice de Meurthe-et-Moselle et membre du groupe CRC, sur la proposition de loi « permettant de maintenir et de développer sur l’ensemble du territoire national une offre de transport ferroviaire régional de qualité ». Voir la PPL
Cette proposition de loi est inscrite à l’ordre du jour du Sénat le 10 décembre prochain.
Par cette proposition de loi, le groupe CRC, permet d’octroyer aux régions de nouvelles ressources pour le financement des transports régionaux par l’instauration d’un versement transport régional et par la baisse de la TVA sur les transports publics.
Ces ressources nouvelles sont indispensables pour développer, sur l’ensemble du territoire, l’offre de mobilité aux habitants, notamment par TER.
A l’heure où se tient la COP 21, Lire la suite

Var matin : Air Cocaïne

Share Button

Air Cocaine DRHuit parlementaires sollicitent Laurent Fabius

Des parlementaires de la majorité et de l’opposition « en appellent à l’action de la France » pour que les quatre Français condamnés en République dominicaine bénéficient « d’un procès équitable ».

Dans le cadre du volet dominicain de l’affaire dite Air Cocaïne, quatre députés et quatre sénateurs de droite et de gauche ont écrit au ministre des Affaires étrangères. « Nous, parlementaires, exigeons que la France prenne ses responsabilités et ne s’en tienne pas qu’au silence« .
Les cosignataires de la lettre adressée le 30 septembre à Laurent Fabius reviennent sur les conditions dans lesquelles les quatre Français jugés en République dominicaine ont été condamnés en août dernier à 20 ans de prison. « Ainsi que votre cabinet l’a confirmé officieusement (…), les charges (…) ne reposent sur aucune preuve. » Lire la suite