Protection de l’enfance : Une PPL inachevée

Share Button

agressions-sexuelles 2Tests osseux, c’est un scandale que cette mesure perdure !

Alors que le Sénat était amené à discuter en seconde lecture de la proposition de loi sur la Protection de l’enfant, la droite sénatoriale a, comme à son habitude, supprimé un certain nombre de mesures positives.
La sénatrice socialiste Michelle Meunier à l’origine de cette proposition de loi, avec Muguette Dini (UDI), n’a pas réussi à convaincre la majorité sénatoriale qui a refusé la création d’un Conseil national de protection de l’enfance, et supprimé les mesures de prise en charge des jeunes majeurs de l’ASE au motif que les collectivités territoriales n’en ont pas les moyens.
Il est assez paradoxal de voir que des parlementaires qui soutiennent la loi NotrE et toutes les restrictions budgétaires à l’encontre des collectivités territoriales, s’opposent à des mesures de protection de l’enfance au motif d’asphyxie financière.
Laurence Cohen et Annie David leur ont donné rendez-vous lors des discussions du PLF et PLFSS ! Lire la suite

Marcilly : Pôle petite enfance

Share Button

Inauguration du pôle petite enfance du Pays d’Astrée à Marcilly-le-Châtel
150429 Pole Ptte Enf CC Astrée photo SB (Copier)

Photo SB

Une aide pour la crèche intercommunale de Pélussin

Share Button

Un article du journal le Progrès

Pélussin.  Travaux : la crèche « L’Eau qui bruit » aura bientôt une nouvelle cuisine

photo-dominique-chavagneuxPhoto D. Chavagneux
Il s’agit d’une extension de cinquante mètres carrés pour une mise aux normes de la cuisine, avec le principe de marche en avant.
En effet, pas moins de vingt et un repas sont préparés par jour, sur place par une cuisinière, pour donner le maximum de qualité aux jeunes enfants qui fréquentent la crèche.
De nouvelles normes s’appliquant, les travaux devenaient obligatoires.
Cette extension concerne donc la création d’une nouvelle cuisine de quarante mètres carrés, dont l’extérieur sera en ossature bois. Et le local accueillant auparavant la cuisine deviendra des sanitaires.
Pour l’instant, les travaux se déroulant à l’extérieur, la crèche reste ouverte et les repas continuent à être préparés sur place.
Par contre, pendant la période estivale, du 8 juillet jusqu’au 3 août, la crèche sera transférée dans les locaux de l’école maternelle « Les trois dents » et les repas seront alors apportés et préparés à l’extérieur. Les travaux devraient se terminer selon toute probabilité début août.
Le coût total de l’opération s’élève à 157 000 euros hors taxe pour laquelle la communauté de commune du Pilat rhodanien recevra une aide de la Caisse d’allocations familiales à hauteur de 76 800 euros et de la sénatrice, Cécile Cukierman de 6 000 euros.