Privatisation du rail

Share Button

Privatisation SNCFLa libéralisation du transport par autocar ou comment imposer, par voie détournée, la casse du service public ferroviaire.

Derrière la volonté du Ministre Emmanuel Macron de permettre à ceux qui ne peuvent pas se payer le train de voyager par autocar – au lieu d’imposer à la SNCF une politique tarifaire plus juste – se cache en réalité la volonté de libéraliser le service public ferroviaire.
A cet égard, un amendement adopté en commission spéciale du sénat le 18 mars 2015, autorise, au 1er janvier 2019, l’ouverture à la concurrence totale ou partielle du transport ferroviaire organisé par les régions, les TER en particulier, et met fin au monopole de la SNCF Lire la suite