Santé en Loire Sud

Share Button

150703 Débat CGT santé-photo-celik-erkulUn article du Progrès – Avenir des hôpitaux de proximité : Feurs au centre des débats (Photo Celik Erkul)

Saint-Etienne. La suppression de services, le départ de médecins non remplacés, le manque de lits d’Ehpad… autant de thèmes de discussion engagés avant la réunion du comité de pilotage pour la santé en Loire sud le 7 juillet. Lire la suite

Accès à la justice et justice de proximité

Share Button

Intervention dans le cadre des questions cribles thématiques. La réforme de la carte judiciaire ne doit éloigner la justice du citoyen, ni se traduire pas des pertes d’implantations.

justiceVoir la vidéo

Mme Cécile Cukierman. En touchant principalement les tribunaux d’instance, la réforme de la carte judiciaire a porté sur les juridictions les plus proches des gens. Cette réforme, exemple parmi d’autres de la destruction méthodique du service public de la justice, menée dans la précipitation, sans concertation réelle avec les organisations syndicales, a visé un objectif exclusivement comptable qu’elle n’a même pas atteint, du fait de son coût.
Aujourd’hui, une autre réforme est pressentie. En tout cas, elle semble nécessaire, mes chers collègues. Lire la suite

PPL Juridictions de proximité -Interventions

Share Button

justiceProposition de loi relative aux juridictions de proximité n° 2012-1441

  • Intervention 1
  • M. le président. La parole est à Mme Cécile Cukierman.
    Mme Cécile Cukierman. Monsieur le président, madame la garde des sceaux, mes chers collègues, personne ne niera ici, et les premières interventions l’ont confirmé, que la situation actuelle de nos juridictions, en particulier celle des juridictions de proximité et des tribunaux d’instance, avait été prédite.
    Les alertes n’ont pas manqué. En témoignent les rapports des juges d’instance, les écrits de l’Association nationale des juges d’instance, ceux des organisations syndicales ainsi que les nombreux courriers envoyés à votre prédécesseur, madame la ministre.
    Cette situation calamiteuse avait également été annoncée par les sénateurs de gauche. Notre ancienne collègue Nicole Borvo Cohen-Seat avait ainsi alerté à de nombreuses reprises l’ancienne majorité sur les dangers de cette méthode visant à réformer la justice par « petits bouts », dont le seul objectif était en réalité d’éviter de traiter des vrais enjeux de la justice. Lire la suite