Devenir des RASED : Réponse du ministère

Share Button

RASEDVoici la réponse du ministère sur les réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficultés.

Retrouvez ma question ici

La majorité précédente a, entre 2007 et 2012, supprimé près de 80 000 postes dans l’éducation nationale. L’école française s’en trouve dans une situation particulièrement dégradée. Une des conséquences les plus graves de cette politique réside dans la mise à mal des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED), essentiels pour aider les élèves les plus fragiles. Le président de la République a souhaité faire de la jeunesse le cœur de sa stratégie pour le redressement de la France. Il a fixé au ministère de l’éducation nationale un objectif : faire réussir tous les élèves. Lire la suite

Inquiétudes sur le devenir des RASED

Share Button

Question écrite n° 09525 au ministre de l’éducation nationale sur le devenir des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED).

RASEDVoir la réponse

Mme Cécile Cukierman attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur le devenir des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED).
L’insuffisance initiale du nombre des personnels des RASED, puis leur diminution drastique ces cinq dernières années ont aggravé les inégalités dans notre système scolaire. Un an après le lancement de la concertation sur la refondation de l’école qui était porteuse d’espoir pour la réussite de tous les élèves, aucune information n’a été délivrée sur l’avenir des RASED et des professionnels concernés.
Toute la communauté éducative se demande ce qui est proposé aujourd’hui à ces dizaines de milliers d’élèves en grande difficulté. Les groupes de travail mis en place par le Gouvernement à ce sujet n’ont toujours pas communiqué leurs conclusions. Lire la suite

Devenir des RASED – Réponse du Ministère

Share Button

RASED Le Ministre de l’éducation nationale a répondu à ma question écrite sur le devenir des RASED.
Retrouvez la question écrite : Mme Cécile Cukierman attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur le devenir des RASED. 

Depuis quatre ans, les RASED ont été maltraités avec la suppression de près de 50 % des postes d’enseignants spécialisés privant 250 000 élèves des aides spécialisées au sein de l’école. Pourtant, là où ils existent encore, leur efficacité est démontrée d’autant qu’il s’agit du seul dispositif gratuit d’aides spécialisées à l’école. Lire la suite

Inquiétudes sur le devenir des RASED

Share Button

Les professionnels des RASED s’inquiètent  pour l’avenir de ce dispositif de soutien aux élèves en difficultés. J’ai donc interpellé le gouvernement au travers d’une question écrite.

Voir la réponse.

Mme Cécile Cukierman attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur le devenir des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED). Depuis quatre ans, les RASED ont été maltraités avec la suppression de près de 50 % des postes d’enseignants spécialisés privant 250 000 élèves des aides spécialisées au sein de l’école. Pourtant, là où ils existent encore, leur efficacité est démontrée d’autant qu’il s’agit du seul dispositif gratuit d’aides spécialisées à l’école. Lire la suite