Pouilly-les-Nonains : Réserve parlementaire

Share Button

Pouilly NonainsArticle du Progrès : Quatre entreprises rénovent le secrétariat de mairie

Durant tout le mois de juillet, des travaux sont réalisés en vue de la restructuration du secrétariat de mairie de Pouilly-les-Nonains pour le rendre plus fonctionnel et accueillant.
La municipalité a eu recours à un ergonome
Ces travaux permettront également d’améliorer l’ergonomie des postes de travail des secrétaires et de rendre les bureaux accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Quatre entreprises interviennent sur ce chantier, l’entreprise Bernay pour les menuiseries et le mobilier (5 942 euros et 12 074 euros), Serraille pour les sanitaires et le chauffage (1 429 euros), Aupol pour l’électricité (5 634 euros) et les luminaires (1 015 euros) et la société Gardant pour les doublages et les finitions (9 145 euros). Soit un montant total de travaux de 35 249 euros TTC.
Concernant les postes de travail, la municipalité a eu recours à un ergonome, Mme Gérossier.
Ces travaux ont été financés par la municipalité, une aide du conseil départemental et par une enveloppe de la sénatrice Cécile Cukierman d’Unieux.

Mon soutien à Chambles.

Share Button

140914 chambles-photo-claude-dumasUn article du progrès. (Photo Claude Dumas) : L’extension de la chaufferie prend forme

Les travaux du second œuvre de la maison des associations se poursuivent. En parallèle, pour accueillir la chaudière à granulés, type de chauffage retenu pour alimenter la nouvelle structure, qui sera utilisée également pour l’école sur la colline. Ce nouvel équipement sera couplé avec la chaudière fioul de l’école.
Le maître d’œuvre Cogifluide a réalisé l’étude de la conception avec une mise aux normes. L’entreprise de maçonnerie Brunel procède à l’extension de la chaufferie existante.
Dans une quinzaine de jours, la société BEALM procédera à l’installation de l’équipement et à sa mise en route.
Le coût de l’opération s’élève à 147 000 euros HT. Ce dossier va bénéficier de subventions. L’une pour les énergies renouvelables par la région Rhône-Alpes à hauteur de 27 000 euros, par le conseil général 14 400 euros et de 6 000 € par la sénatrice Cécile Cukierman sur sa réserve parlementaire.
Des mesures ont été apportées pour une sécurisation des élèves pendant la période des travaux.