30 juin 2014 : Réunion avec les élus du Roannais.

Share Button

IMG_5736 (Copier)Rendez-vous avec les élus de l’arrondissement de Roanne pour aborder la réforme territoriale.

Plus de 50 élus réunis le 30 juin à Mably pour échanger sur la réforme territoriale et éviter les fusions forcées des intercommunalités. Beaucoup d’inquiétude sur la démocratie et le sentiment que l’engagement quotidien des élus, qui crée du lien du plus petit village à la plus grande ville, est bien méprisé.

En s’attaquant à la proximité c’est la qualité des services qui est menacée, En même temps une volonté de défendre collectivement la démocratie locale, un des remparts pour combattre l’extrême droite.

Rythmes scolaires

Share Button

rythmes scolairesLettre ouverte des maires communistes et républicains au ministre de l’éducation nationale, Benoit Hamon.

« Monsieur le Ministre, Vous venez d’être nommé ministre de l’éducation nationale dans un contexte difficile pour la gauche. En répondant aux attentes populaires, en portant une refondation de l’école au service de la réussite de tous, vous pouvez donner un nouveau souffle à la gauche. Dès maintenant, vous pouvez faire un geste fort pour montrer que vous avez entendu la déception et la colère des enseignants, des parents et de l’ensemble des acteurs de l’éducation : revenez sur la réforme des rythmes éducatifs imposée par le précédent gouvernement.
Cette réforme ne permet pas de répondre aux aspirations de nos concitoyens à une éducation ambitieuse pour leurs enfants. Cette réforme n’est tout simplement pas une réforme de gauche.
En tant que maires, nous sommes confrontés aux difficultés et aux contradictions de cette réforme. Malgré l’engagement des habitants de nos communes, des élus, de l’ensemble des acteurs de l’éducation et du loisir éducatif nous ne pouvons trouver une manière satisfaisante de l’appliquer. Lire la suite

Rythmes scolaires

Share Button

Courrier à Vincent Peillon sur l’application dans les écoles privées sous contrat.

rythmes scolairesMonsieur le ministre,

J’ai été alertée par de nombreux maires et les délégués départementaux de l’éducation nationale sur l’intention affirmée de certaines écoles privées sous contrat de ne pas appliquer le décret concernant la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires en 2014.
Cette attitude apparait comme essentiellement clientéliste afin d’attirer de nombreux parents désorientés face à la désinformation qui règne actuellement autour de ce sujet.
Cette situation qui créerait deux types d’écoles, les unes fonctionnant sur 4 jours et les autres sur 4 jours ½ conformément à la loi n’est pas acceptable. Elle risque également de se traduire par des fermetures de classes publiques plus particulièrement en zone rurale alors que de nombreuses communes ont engagé des travaux importants de réhabilitation.
Il ne serait pas non plus acceptable que des écoles financées par des fonds publics se soustraient à leurs obligations contractées avec la République.
Face à cette situation, qui ne doit pas être spécifique à mon département, quelles mesures envisagez-vous de prendre pour faire respecter leurs obligations par toutes les écoles sous contrat ?
Je vous prie de croire, Monsieur le ministre, en l’expression de mes salutations les meilleures.