Les Tests d’âge osseux doivent cesser

Share Button

tests osseuxCommuniqué de presse :Tests osseux

Trois jeunes filles mineures isolées ont été emprisonnées à la maison d’arrêt de Corbas dans le Rhône. Elles ne sont plus que deux à l’heure actuelle, la troisième, Cynthia, ayant été transférée au centre de rétention administratif de Lyon-Saint-Exupéry.
La situation de ces jeunes filles est loin d’être exceptionnelle. En effet, une vingtaine de jeunes, garçons et filles , ont été condamnés, le plus souvent suite à des tests d’âge osseux, à des peines de trois semaines à six mois fermes, à des dommages et intérêts allant jusqu’à 260 000 € et parfois une interdiction du territoire.
L’examen radiographique pratiqué pour évaluer l’âge d’une personne est injustifié, il est inadmissible d’exposer des enfants à des radiations ionisantes sans un intérêt thérapeutique et dans un but purement administratif.
D’ailleurs, de très nombreuses instances médicales, scientifiques ou éthiques, ont exprimé leur opposition à cette pratique, qui n’apporte aucune fiabilité et ne permet pas de déterminer l’âge d’un individu. Lire la suite