Prothésistes dentaires

Share Button

Question à la ministre de la santé : Absence de statut de prothésiste dentaire

Voir la réponse du ministre

Mme Cécile Cukierman attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur l’absence de statut de prothésiste dentaire. La profession de prothésiste dentaire a connu des bouleversements majeurs ces dernières années avec, d’une part, les avancées technologiques comme l’imagerie numérique 3D qui modifient sensiblement les compétences nécessaires à l’exercice de cette profession et, d’autre part, les contraintes liées à la directive européenne sur la fabrication des dispositifs médicaux. L’attractivité d’une carrière d’avenir pour les jeunes dans cette profession est aujourd’hui mise à mal par l’absence de statut du prothésiste dentaire, bien souvent inconnu du patient. Pour enrayer cette situation, il est indispensable que l’exigence de qualification pour l’exercice de la profession de prothésiste dentaire soit placée au niveau III (brevet de technicien supérieur -BTS – ou brevet technique des métiers supérieurs – BTMS), un tel positionnement permettra également aux prothésistes dentaires de rejoindre le niveau d’exigences des prothésistes européens et ainsi conforter la compétitivité des laboratoires français. Dans ces conditions, elle lui demande quelles mesures elle compte prendre pour placer au niveau III le niveau de qualification pour l’exercice de la profession de prothésiste dentaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *