Prime de départ de M. Combes

Share Button

valise eurosSALAIRES ET RETRAITE DES GRANDS PATRONS:
PASSONS AUX ACTES

L’annonce du départ pour Numéricable SFR de Michel Combes, PDG d’Alcatel Lucent depuis deux ans et quelques mois, avec, à la clé, une «prime de départ» de 13,7 millions d’euros a provoqué, à juste titre, émoi, stupéfaction et colère parmi les salariés du groupe (une bonne part ayant été victimes des plans sociaux décidés par l’intéressé), mais aussi dans l’opinion publique.
De telles affaires, bien trop fréquentes ces dernières années, viennent nous rappeler que, dans une société frappée par le chômage de masse et la réduction du pouvoir d’achat du plus grand nombre, la moindre pudeur ne semble pas de mise quand il s’agit de rémunérer abondamment et abusivement des dirigeants d’entreprise dont les mérites se mesurent à l’aune des cours de Bourse et du volume des plans sociaux qu’ils mettent en œuvre. Lire la suite